Schéma d'amélioration de la vie étudiante

Bilan intermédiaire

Les actions mises en œuvre depuis le lancement du Schéma 2021-2026 se poursuivent et s’intensifient. Sur toutes les thématiques de la vie étudiante, des projets ambitieux ont été déployés par les établissements, l’Université de Toulouse et le Crous de Toulouse-Occitanie, en collaboration avec les associations étudiantes et les collectivités territoriales, pour répondre aux problèmes et besoins identifiés. La Contribution Vie Étudiante et de Campus (CVEC) joue un rôle crucial dans le financement des initiatives étudiantes (via notamment divers appels à projets) et des aides sociales, irriguant ainsi toutes les actions menées.

L’amélioration de l’accueil dématérialisé et la répétition d’événements d’accueil et d’intégration sur les campus toulousains ainsi que dans les villes universitaires d’équilibre, menées par l’ensemble des établissements, le Crous et l’Université de Toulouse, a confirmé la volonté d’offrir aux étudiants un soutien complet et adapté à leurs besoins lors de leur transition vers la vie universitaire et à créer un environnement convivial et encourageant pour les nouveaux étudiants.

Le renforcement des actions de sensibilisation sur les dispositifs d’accompagnement pour les étudiants en situation de handicap a contribué à réduire les freins symboliques et à encourager le recours aux aménagements mis en place par les établissements. La tenue annuelle d’un séminaire intitulé « Études Supérieur et Handicap, c’est possible » a également renforcé ces dispositifs en mettant en avant les possibilités d’études supérieures pour les personnes en situation de handicap. L’amélioration de l’accessibilité, notamment par la mise en place de créneaux de pratique handisport dans certains établissements, contribue à créer un environnement plus inclusif pour les étudiants en situation de handicap.

L’accompagnement de la communauté étudiante dans la recherche de logement a été également au cœur des initiatives des dernières années. La mise à jour du Guide de Logement et l’envoi préalable d’informations aux étudiants internationaux sont des exemples d’actions visant à faciliter les démarches et à fournir des conseils pratiques. De même, la coordination entre le Crous de Toulouse-Occitanie et l’Université de Toulouse pour identifier des terrains pour la construction de résidences abordables est un exemple concret de collaboration pour améliorer les conditions de logement des étudiants.

Les actions de promotion de la santé physique et mentale ont été intensifiées depuis 2021, grâce aux moyens supplémentaires mobilisés par les établissements et le Crous. L’implémentation d’une antenne Nightline, les actions pour la santé sexuelle, et le renfort de psychologues au Simpps sont quelques exemples de ces initiatives. Ces actions visent à soutenir le bien-être global des étudiants en offrant des services spécifiques pour répondre à leurs besoins en matière de santé mentale et physique.

Le Simpps et le réseau égalité ont pris aussi des mesures concrètes en mettant en place un cycle d’événements visant à promouvoir l’égalité et à prévenir les violences sexistes et sexuelles. Le soutien financier de la Préfecture de la Haute-Garonne et du Ministère de l’Enseignement supérieur contribue à renforcer ces actions, qui s’ajoutent aux initiatives déjà prises par les établissements, avec notamment la mise en place de cellules d’écoute. La programmation d’actions de sensibilisation et de formation entre janvier 2023 et novembre 2023, destinées à différents publics (étudiants, doctorants, personnel) et sous des formats variés (webinaires, ateliers, conférences, formations, etc.), illustre également cet engagement continu dans la lutte contre les violences sexistes et sexuelles, ainsi que dans la promotion de l’égalité au sein de la communauté étudiante.

Des actions de sensibilisation sur la diminution de l’impact environnemental sur les campus et les restaurants universitaires ont été également développées notamment autour du numérique responsable (Concours CUBE, Infographie, Cyber Clean up Day, etc.) ou via la multiplication d’ateliers participatifs tels que la Fresque du climat ou l’atelier 2tonnes. Le projet SEEDS, avec ses différents volets (festival, catalogue, labellisation), a joué un rôle important en créant une dynamique autour des transitions écologiques et sociétales. Ces actions contribuent à élever la conscience collective sur l’importance de l’engagement en faveur du développement durable. Dans la même optique, le Crous de Toulouse-Occitanie a renforcé ses actions pour la prise en compte des enjeux environnementaux dans le domaine de la restauration tout en maintenant des mesures adoptées pendant la crise sanitaire, telles que le repas à tarif social et très social.

Sur les questions sociales, la mise en place d’un recensement des dispositifs d’aides sociales existants démontre une volonté claire d’améliorer la lisibilité et la visibilité de ces dispositifs. Cela répond directement à un besoin crucial de garantir un meilleur accès aux droits pour les étudiants. Le recensement permettra probablement de créer une base de données complète et actualisée des différents dispositifs d’aides sociales disponibles contenant des informations détaillées sur les critères d’éligibilité, les procédures de demande, les montants disponibles et d’autres détails pertinents. La lisibilité accrue de ces informations est essentielle pour garantir que les étudiants puissent facilement identifier et comprendre les différentes formes de soutien qui leur sont accessibles. La centralisation des informations sur les aides sociales peut également faciliter la coordination entre les établissements, le Crous et d’autres acteurs, contribuant ainsi à une approche plus efficace pour répondre aux besoins des étudiants en matière de soutien financier.

Concernant le job étudiant, le déploiement de la plateforme Jobaviz à Toulouse et dans les villes universitaires d’équilibre telles qu’Albi et Cahors vient faciliter l’accès des étudiants à des offres d’emploi compatibles avec leur emploi du temps. La création de jobs étudiants par les établissements, avec la mobilisation de la Contribution Vie Étudiante et de Campus (CVEC), dénote d’une réponse de plus en plus commune pour contribuer à créer des conditions plus favorables à la réussite globale des étudiants et à atténuer l’impact négatif de l’emploi sur la réussite académique des étudiants.

L’expérimentation d’une offre de formations ciblées à destination des étudiants engagés, déployée avec le soutien de la Région Occitanie sur Toulouse et les villes universitaires d’équilibre, a démontré une volonté claire de soutenir le développement des compétences des étudiants impliqués dans des activités associatives. Cette initiative vise à renforcer les capacités des étudiants dans des domaines tels que l’écriture, la gestion de projets, et d’autres compétences pertinentes pour leurs engagements. Parallèlement, l’ouverture de La Turbine en tant que tiers-lieu dédié à l’engagement étudiant vient compléter ces efforts en offrant un espace physique où les étudiants peuvent se réunir, collaborer et accéder à des ressources qui soutiennent leurs actions. L’ensemble de ces actions a contribué à créer un environnement plus favorable à l’engagement étudiant en fournissant les ressources nécessaires pour renforcer les compétences et le potentiel des étudiants impliqués dans des activités associatives.