Être accueilli·e et se sentir intégré·e à son établissement et à son groupe est un vecteur manifeste de bien-être, de motivation et de réussite pour les étudiantes et étudiants. Les nouvelles et nouveaux et celles et ceux venant de l’international ou en situation de fragilité y sont particulièrement sensibles. Conscients de ces enjeux, les établissements poursuivent et renforcent leurs actions afin de les soutenir, préparer leur arrivée, se familiariser avec leur campus et trouver leurs repères à tout moment de l’année.

Vous avez besoin d’aide ou d’un renseignement ?

Chiffres clés

  • 5 664 nouvelles et nouveaux entrant·e·s internationaux ont fait leur rentrée en 2018-2019.
  • 3 871 doctorant·e·s sont présents sur le site.
  • 78% des étudiant·e·s déclarent être satisfait·e·s de l’accueil dont ils ont bénéficié dans leur établissement.
  • 2/3 déclarent se sentir intégré·e·s à leur groupe de formation.
  • 36% sont satisfait·e·s ou très satisfait·e·s de leur intégration dans leur établissement.
  • 22% des étudiant·e·s ayant répondu à l’enquête, ont rencontré des difficultés financières ne leur permettant pas de répondre à leurs besoins élémentaires (alimentation, loyer, etc.).

Pour consulter l’ensemble des résultats de l’enquête de 2020 sur les conditions de vie étudiante, allez sur Vie Étudiante : Enquête et Diagnostic !

Éléments de contexte

Une information à centraliser et à rendre disponible toute l’année

Livrets d’accueil, listings des activités culturelles et sportives et des programmations culturelles, guides, réunions d’information, émissions Facebook Live, webinaires, applications mobiles, sont autant de dispositifs déclinés de multiples façons par les établissements.

Pourtant, l’ensemble de la communauté universitaire reconnait un défaut d’information en amont, sur les aspects pratiques de l’installation et le contexte local de leur ville d’accueil. De plus, les plateformes et supports d’information ne sont pas ou peu disponibles en anglais, ce qui constitue un obstacle pour la communauté étudiante internationale.

L’accès à l’information doit être facilité tout au long de l’année, et son format, sa lisibilité, doivent être adaptés au public concerné. L’effort de centralisation de l’information doit se poursuivre. Un site Internet dédié à la vie étudiante a été mis en ligne par l’UFTMP (https://welcomedesk.univ-toulouse.fr), ainsi qu’un guichet unique à Toulouse, l’Accueil-Welcome Desk (AWD), regroupant les principaux opérateurs de la vie étudiante (Crous, Préfecture, CAF, Rectorat) afin de répondre aux questions relatives à la vie étudiante et d’accompagner les étudiantes et étudiants dans leurs démarches. Toutefois, leur promotion nécessite d’être renforcée.

L’information par les pairs à renforcer

De nombreux dispositifs existent au sein des établissements : visites de campus guidées par des étudiantes et étudiants plus anciens, partage de déjeuners, parrainage, tutorat. Ces initiatives appréciées doivent être encouragées.

Les dispositifs associatifs se révèlent de véritables soutiens aux actions des établissements, notamment le «Buddy System», plateforme de matching portée par l’association interuniversitaire Erasmus Student Network (ESN) et les associations étudiantes d’accueil, comme la Fédération des Étudiants Africains de Toulouse (F.E.A.T). Les réseaux sociaux sont des outils performants d’accès à l’information, en amont de la mobilité et une fois sur le territoire. Des associations nationales et interuniversitaires (Afev, notamment via le Social Truck à Toulouse, et Animafac) sont partenaires d’établissements et mènent des actions d’information ou dispensent des formations destinées à la communauté étudiante et/ou aux associations.

Ces associations constituent un premier point de repère rassurant pour les étudiantes et étudiants qui prennent parfois contact avant même leur arrivée.

Ces réseaux de proximité sont volontaires pour travailler en appui des actions menées par les établissements.

Garantir un dispositif d’accueil et d’intégration adapté pour tous les primo-entrantes et primo-entrants

Malgré l’investissement fort des établissements, les dispositifs d’accueil et d’intégration peuvent différer au sein des écoles et les universités. Le principal frein réside dans les moyens humains dévolus au regard du volume d’étudiants concernés dans les universités.

Les dispositifs inter établissements tels que le Festival « Semaine de l’Étudiant », porté par l’UFTMP et soutenu par le Conseil Régional d’Occitanie, la Mairie de Toulouse et le Crous Toulouse Occitanie, constituent des outils d’organisation d’événements d’intégration pour les établissements et notamment ceux situés dans les villes universitaires d’équilibre (VUE). Ces événements inter établissements offrent un accueil analogue à l’ensemble des étudiantes et étudiants du même périmètre géographique. Au-delà de la phase de rentrée universitaire, il apparait nécessaire de reproduire ces rencontres au cours de l’année afin de consolider ces liens sociaux.

Accueillir et intégrer les publics spécifiques

La labellisation 3 étoiles Bienvenue en France de l’UFTMP obtenue en 2019 valorise la qualité de l’accueil des étudiantes et étudiants internationaux sur le site. Les étudiantes et étudiants internationaux en convention d’échange (programme de mobilité) sont accueillis par les services des Relations Internationales des établissements.

Dans la plupart des cas, des temps de partage et de convivialité leur sont proposés. Celles et ceux hors convention (5.2% des étudiantes et étudiants ayant répondu à l’enquête) sont accueillis dans les mêmes conditions que la communauté française. Les packs Toul’Box (UFTMP) leur permettent de bénéficier d’une prise en charge complète de leur installation et La Nuit des Étudiants du Monde, soirée d’accueil dédiée aux étudiantes et étudiants internationaux, est organisée dans le cadre de la Semaine de l’Étudiant en partenariat avec la Mairie de Toulouse, Campus France et des associations (ex. ESN). Campus France mène également des actions d’intégration pour ses bénéficiaires. Les doctorantes et doctorants primo entrants, internationaux ou français bénéficient également de temps dédiés. Toutefois, du fait de l’étalement de la période de rentrée entre septembre et décembre et du sentiment d’isolement pouvant résulter du travail individuel de recherche, un manque d’accompagnement est ressenti par cette population.

Une identification encore difficile des jeunes en situation de fragilité

L’isolement et le décrochage des étudiantes et étudiants sont souvent liés à un cumul de facteurs : solitude du fait de l’éloignement géographique, manque de repère, adaptation au climat, difficultés financières, langue, handicap, etc.

L’offre de dispositifs adaptés est importante, mais le repérage de ces personnes reste difficile. Un travail conjoint entre les personnels administratifs, soignants, pédagogiques et les travailleurs sociaux, pourrait permettre de croiser les informations et de faciliter l’accès aux dispositifs et aides disponibles. Là aussi, les associations étudiantes peuvent constituer un soutien important pour les établissements.

Découvrez les thématiques et le plan d’actions du nouveau schéma

Le plan d’action : les objectifs et réalisations

Tous les établissements proposent des dispositifs d’accueil et d’intégration et 75 % des étudiants déclarent être satisfaits de l’accueil dont ils ont bénéficié dans leur établissement. Cependant 25% des étudiants se sentent encore isolés.

L’accueil et l’intégration des étudiants étant des enjeux centraux de la réussite universitaire, il est essentiel de mieux repérer et accompagner les primo-entrants quel que soit leur niveau d’études et leur origine.

Renforcer et élargir les ressources humaines en charge des dispositifs d’accueil et d’intégration

  • Collaborer davantage avec les associations.
  • Impliquer les personnels et étudiants.

Répondre aux besoins de certains publics

  • Accueillir les étudiants primo-entrants, en mobilité, en réorientation tout au long de l’année(info, repères, contacts institutionnels et sociaux
  • Dispositif spécifique pour l’accueil individualisé des internationaux  (parrainage, accueil en langue étrangère, etc.)

Revoir le modèle dématérialisé d’intégration et d’accueil des étudiants

  • Résoudre les problèmes de contact lorsque les personnels et les étudiants ne sont pas en présentiel en leur proposant des contacts à distance avec les agents en charge de leur accompagnement.
  • Temps de rencontre à distance (webinaire, visio, etc.).

Malgré une offre importante de dispositifs adaptés aux étudiants spécifiques en situation de fragilité, leur repérage reste difficile.

Afin de lutter contre le décrochage et l’isolement, il apparait nécessaire de renforcer les dispositifs existant et d’améliorer leur lisibilité. Ces enjeux permettront de mieux identifier et accompagner ces étudiants.

Renforcer les dispositifs existant

  • Outiller, informer, former et sensibiliser les « repéreurs-prescripteurs ».

Favoriser la collaboration avec différents partenaires

  • Croiser les informations avec les collectivités (services information jeunesse) et les établissements.
  • S’appuyer sur d’autres dispositifs de repérage : Simpps, Crous, étudiants relais santé et précarité, service civique.

S’appuyer sur les associations pour repérer les étudiants en situation de fragilité

  • Recenser les associations et leurs missions.
  • Former et informer les bénévoles des associations.
  • Développer le champ d’intervention des guides bénévoles, étudiants tuteurs, etc.

Communiquer sur les dispositifs existants

  • Valoriser institutionnellement les actions des associations auprès des étudiants.
  • Systématiser la circulation régulière d’informations à jour.

Des actions d’information sont mises en œuvre par les établissements sous différentes formes avec une multiplicité de dispositifs.

Afin d’améliorer l’accueil des étudiants et faciliter leur intégration dans la vie étudiante, il apparaît nécessaire de renforcer et de centraliser l’information, en amont de l’arrivée des étudiants ainsi qu’à différents moments de l’année universitaire.

Réflexion autour des informations à relayer dans les points de centralisation de l’information

  • Réflexion autour du rôle central du Welcome Desk et de l’espace Case  en tant que relais d’informations.

Diffuser des informations spécifiques sur la vie étudiante à Toulouse et en région

  • Focus spécifique sur le logement pour internationaux : être clair sur conditions et procédures à suivre (surtout pour accès au CROUS) : renforcement de l’information et de sa diffusion.
  • Accent sur niveau de vie en France : « démystification » de la réalité que coûte un logement, la santé, etc.

Développer des outils et des dispositifs pour mettre en avant le parcours d’intégration des étudiants déployé par les établissements et les acteurs de la vie étudiante du site 

  • Guides d’accueil édités en ligne, salons d’information, webinaires multi-acteurs (partenaires, Campus France, etc.), salons internationaux, réseau social pour les étudiants étrangers.

Valoriser et soutenir les actions de parrainage et les actions spécifiques qui favorisent les temps d’échange

  • Buddy system, semaine étudiante, d’accueil, journée d’accueil, événements d’intégration, rassemblement en amphis, visite de la ville, partage de bon plans (logement, vie quotidienne, téléphonie, etc.)

Développer et systématiser les liaisons entre partenaires pour relayer l’information

  • Avec l’ensemble des acteurs de l’enseignement supérieur et les collectivités.

Pour aller plus loin

Découvrez les thématiques et le plan d’actions du nouveau schéma

Vous aussi, participez !

Envoyez vos suggestions ou remarques via le formulaire de contact ou écrivez à : schema-vie-etudiante@univ-toulouse.fr

Prénom
Nom de Famille
E-mail
Message
Le formulaire a bien été envoyé !
Une erreur s’est produite lors de l’envoi du formulaire. Veuillez vérifier à nouveau tous les champs du formulaire.