Vie étudiante : santé – social à Toulouse

Le service interuniversitaire de médecine préventive et de promotion de la santé – Simpps – est un service médical et social dédié aux étudiants.

Étudiantes, étudiants, une équipe de professionnels de santé est à votre disposition pour répondre à vos questions, vos attentes et vous apporter un soutien au sujet de votre santé ou votre vie étudiante.


L’accompagnement du Simpps à Toulouse

Le Simpps vous accueille dans ses 3 centres de santé sur les campus des universités Toulouse Capitole, Toulouse – Jean Jaurès et Toulouse III – Paul Sabatier. 

D’autres permanences sont assurées sur les sites de l’INSA, Toulouse INP et les sites des autres villes de l’académie de Toulouse : Albi, Auch, Cahors, Castres-Mazamet, Figeac, Foix, Montauban, Rodez, Tarbes.  Retrouvez les modalités de consultation dans l’onglet « Prendre rendez-vous »

// Accueil physique et téléphonique de 8h30 à 17h du lundi au vendredi //


Vous trouverez toutes les informations sur les services proposés et la prise de rendez-vous sur la page du Simpps du  site du Welcome Desk.

Un accueil physique et téléphonique est assuré du lundi au vendredi de 8h30 à 17h. Les infirmiers peuvent vous recevoir pour un entretien, des conseils et vous orienter vers le corps médical approprié dont les consultations se font sur rendez-vous :

  • – Médecins généralistes (avec formation en gynécologie), vaccination ;
  • – Assistants sociaux ;
  • – Psychiatre et psychologue : aide médico-psychologique ;
  • – Nutritionniste, tabacologue, sexologue.

Le Service interuniversitaire de médecine préventive et de promotion de la santé (Simpps) est à votre écoute et vous accompagne pour les demandes d’aménagements d’études au titre du handicap.

Le Simpps organise aussi des actions de prévention et de promotion autour de 5 thèmes : alcool et addictions, santé mentale/stress, vie affective et sexuelle, nutrition et vaccination.

Pour retrouver toutes les informations concernant l’offre de service du Simpps en région : rendez-vous sur  L’accompagnement du Simpps dans les villes universitaires d’équilibre